Les activités sociales accompagnent les personnes en situation de handicap

p8

Les bénéficiaires actifs et inactifs ainsi que leurs enfants peuvent bénéficier de certaines aides dès lors que le taux de handicap retenu par la Maison Départementale du Handicap est supérieur ou égal à 50 %. En fonction du reste à charge et déduction faite des aides déjà versées par les organismes extérieurs,
le pôle d’action sanitaire et sociale de votre CMCAS pourra étudier votre éligibilité à ces aides.

Les aides complémentaires
Ces aides sont adossées aux prestations de compensation du handicap versées par la MDPH et peuvent intervenir pour les financements suivants : aides techniques, amélioration de l’habitat, équipement du véhicule, transports, aides pour charges spécifiques ou exceptionnelles, assistance animalière.

Les aides supplémentaires
Elles peuvent être attribuées dans le cadre de l’aide à la vie domestique, aux familles dont le reste à charge lié au handicap de leur enfant n’est pas couvert par les prestations versées par les organismes extérieurs ou aux aidants bénévoles afin de les soulager dans leur quotidien.
Vos enfants peuvent ouvrir droit aux activités sociales durant toute leur vie en fonction de leur situation, dès l’instant où la reconnaissance de leur handicap est survenue avant leur 21ème anniversaire.

 

Des vacances et des activités pour tous

Inscriptions aux activités proposées par la CMCAS
Il vous suffit de prendre contact avec les responsables d’activités pour connaître les éventuelles restrictions médicales et tout sera mis en œuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions sans coût supplémentaire.
Précisez la nature du handicap sur le bulletin d’inscription dans la rubrique observation (ex : Fauteuil, etc.).

Les séjours pluriels
Ils accueillent les enfants de 4 à 18 ans et les adultes en situation de handicap ainsi que tous les enfants qui souffrent de maladies chroniques (allergies alimentaires, épilepsie, diabète, asthme, maladies endocriniennes, hyperactivité, etc.).
Les équipes sont alors renforcées afin de s’adapter à la spécificité de chacun de façon à ce que le bénéficiaire accueilli puisse profiter pleinement de son séjour tout en étant parfaitement intégré au reste du groupe en évitant toute forme de stigmatisation.
L’assistant Action Sanitaire et Sociale établira avec la famille un dossier complet permettant d’optimiser son accueil sur le centre de vacances. Les familles intéressées devront contacter leur SLVie ou la CMCAS qui réserveront prioritairement le séjour demandé.

Code violet pour les périodes rouges(ou séjour à réservation directe pour les périodes vertes )
Il permet au bénéficiaire de disposer d’un logement adapté en fonction d’un handicap moteur.

Affectations prioritaires en lien avec le handicap
Ce dispositif permet de déposer en amont, dans les périodes rouges, une demande prioritaire qui sera validée par le président de la CMCAS avec présentation de pièces justificatives.

Séjours en famille avec moments d’accompagnement
L’enfant ou l’adulte en situation de handicap pourra participer dans des centres désignés, en période rouge, à certaines activités sans la présence de sa famille. Ce type de séjour fera l’objet d’une demande prioritaire.

Le handicap dans sa diversité doit être une préoccupation qui traverse toutes nos activités

Une personne en situation de handicap peut s’inscrire à toutes les activités. Si les conditions d’accueil des bénéficiaires en situation de handicap le permettent, la CMCAS prendra en charge le surcoût occasionné.

Le groupe Hansemble composé de bénévoles est à votre écoute chaque lundi matin de 10 h à 12 h 30 à la CMCAS Gironde. Pour tous renseignements vous pouvez contacter votre correspondant de SLVie ou la CMCAS.
Nous vous rappelons que ces interlocuteurs sont tenus au secret professionnel.

Author: martineza

Share This Post On