Vacances jeunes

Vive les Colos

Une large palette d’offres construites autour du projet éducatif des électriciens et gaziers et de la convention des droits des jeunes.
• Séjours jeunes nationaux et internationaux construits par la CCAS (6 à 20 ans).
• Séjours jeunes régionaux et de proximité proposés par les CMCAS (4 à 17 ans).
Pour tout savoir sur les séjours par tranche d’âge, télécharger les fiches d’inscription et les catalogues régionaux, feuilleter le catalogue des colos en ligne : rendez-vous sur ccas.fr > Colos.

Retrouvez aussi toutes les informations dans les catalogues Jeunes nationaux et régionaux ou renseignez-vous auprès de votre SLVie/CMCAS.

Au cœur de notre démarche éducative : la participation des jeunes, acteurs de leurs vacances.
• Les principes de vie et d’organisation des séjours CCAS sont inscrits dans le projet éducatif des électriciens et gaziers et dans la convention des droits des jeunes autour de nos valeurs fondamentales : justice, solidarité, respect de tous.
• À découvrir sur ccas.fr > Colos.
• La convention est visible dans tous les centres de vacances jeunes.

            


 

Bon à savoir !
35 000 jeunes de 4 à 20 ans partent chaque année avec la CCAS.
La CCAS accueille dans de nombreux centres de vacances des jeunes en situation de handicap ou ayant des besoins spécifiques de santé : chaque année, plus de 450 jeunes sont accueillis en colos dans des séjours dits « pluriels » > Contact et inscription auprès de votre CMCAS.

 


Les séjours jeunes CCAS, une autre idée de la colo.
La découverte et la pratique de nombreuses activités ludiques et pédagogiques proposées dans les séjours jeunes sont un véritable outil de socialisation qui permet d’appréhender les notions de citoyenneté, de civisme, de « vivre ensemble », de responsabilité. Les jeunes sont les acteurs de leurs séjours, comme le stipule la convention des droits des jeunes. Associée au Projet éducatif des Électriciens et Gaziers, elle fait partie du socle pédagogique.

Les séjours proposés visent à l’émancipation de l’individu en lui permettant dès son plus jeune âge de développer son sens artistique et l’imaginaire, de s’ouvrir à son environnement naturel et d’apprendre à vivre en collectivité.
Toutes les colos sont articulées autour d’une activité principale, d’un thème particulier.
Elles ont pour vocation de permettre aux enfants de se connaître, de se retrouver dans un cadre collectif tout en privilégiant l’autonomie et la prise d’initiative.
Activités éducatives, ludiques et de découverte sont au programme des séjours. On y apprend à vivre ensemble, à élaborer et à respecter des règles de vie communes. Vivre ensemble ne signifie pas être toujours avec le groupe et en activité. Du temps sera ménagé pour le repos, la lecture, l’écoute de la musique, l’écriture, etc. Les animateurs sont formés à l’écoute du rythme de chacun.

CIMG0031

Séjours pluriels
Allergies, handicap, maladies chroniques, besoins particuliers…

Dès les années soixante-dix, l’engagement pionnier de la CCAS, dans l’accueil d’enfants en situation de handicap dans ses séjours de vacances, a trouvé très rapidement son prolongement dans celui de tout enfant ayant des besoins spécifiques. Les valeurs de solidarité, le refus de l’exclusion, l’égalité des chances, sont au cœur de cet engagement citoyen.
Ces séjours sont destinés aux enfants ayant des besoins particuliers en matière d’accompagnement, de surveillance ou d’adaptation d’une activité.
C’est le cas des jeunes ayant des allergies alimentaires pour lesquels la restauration et la surveillance doivent être adaptées. C’est aussi le cas pour les enfants en situation de handicap (moteur, mental, visuel ou auditif) pour lesquels un accompagnement adapté et personnalisé est nécessaire. C’est enfin le cas pour les enfants atteints d’une maladie chronique stabilisée (diabète, mucoviscidose, épilepsie, intolérance au gluten, troubles des comportements alimentaires…) pour lesquels des soins paramédicaux sont à organiser ainsi qu’une surveillance et un accompagnement particulier. Bien entendu, l’anticipation dans cette organisation particulière est capitale ; elle garantit l’accueil optimal de chaque enfant. L’équipe d’encadrement, si elle n’est pas spécialisée, est sensibilisée.