Les aides handicap

Qui peut bénéficier des aides handicap :

Les bénéficiaires de l’action sanitaire et sociale du régime des IEG: ouvrants-droit et ayants-droit conjoint(e)s, actifs ou inactifs, enfants mineurs ou majeurs ayant une  reconnaissance du handicap délivré par la MDPH supérieure ou égale à 50% (Carte d’invalidité ou carte de priorité supérieure à 50%).

 ACCOMPAGNEMENT À LA VIE SOCIALE

Votre CMCAS accompagne les personnes et leur famille confrontées au handicap, en les aidant dans leurs démarches auprès des différents organismes habilités à répondre aux besoins de compensation du handicap.

 

AMÉNAGEMENT DU LOGEMENT

Participation financière aux frais d’aménagement permettant le maintien ou l’amélioration de la sécurité et de l’autonomie du bénéficiaire en situation de handicap.

Montant de l’aide : 5 000 € pour 10 ans.

Conditions d’attribution : Montant soumis à l’éligibilité de la prestation de compensation du handicap (PCH).

 

AIDE À LA VIE DOMESTIQUE

Participation financière permettant le maintien de la résidence principale en bon état d’agrément, de propreté, de confort, d’hygiène et de sécurité.

Montant de l’aide :

Pour les interventions régulières :

  •   de 3 700 € à 5 600 € selon le nombre d’heures (15 h pour les actifs et 23 h pour les pensionnés) et par année civile.

Pour les travaux de nettoyage périodique ou ponctuel :

  • 2 100 € dans la limite de 100 heures par année civile. Aides non cumulables

Conditions de ressources : En fonction du coefficient social.

 

AMÉNAGEMENT DU VÉHICULE ET SURCOÛTS LIÉS AU TRANSPORT

Participation financière aux dépenses d’aménagement du véhicule. Entrent dans le cadre des surcoûts liés au transport : les déplacements liés à des activités de loisirs, culturelles, sociales ou sportives (hors activité professionnelle), assurés par un tiers ou supérieurs à 50 km aller / retour.

Montant de l’aide :

  • 2 500 € sur 5 ans pour l’aménagement du véhicule,
  • 2 400 € par an pour le surcoût de transport.

Conditions d’attribution : Montant soumis à l’éligibilité de la PCH.

 

AIDE TECHNIQUE

Participation financière à l’acquisition ou la location d’équipements ou systèmes techniques adaptés (exemple : aides optiques…).

Montant de l’aide : 1 500 € sur 3 ans.

Conditions d’attribution : Montant soumis à l’éligibilité de la PCH.

 

CHARGES SPÉCIFIQUES

Participation financière aux dépenses permanentes et prévisibles (achats de nutriments en lien avec un régime alimentaire spécifique, protections contre l’incontinence…).

Montant de l’aide : 3 000 € sur 10 ans.

Conditions d’attribution : Montant soumis à l’éligibilité de la PCH.

 

CHARGES EXCEPTIONNELLES

Participation financière sur des surcoûts ponctuels et exceptionnels (langue des signes française, réparation ou installation d’aides techniques…).

Montant de l’aide : 1 200 € sur 3 ans.

[En +]

Les Activités Sociales peuvent apporter un complément répondant aux situations suivantes :

  • achat ou mise en œuvre avant dépôt de la demande auprès de la MDPH.
  • refus ou rejet de la MDPH (règles de non cumul de versement d’allocations compensatrices, d’épuisement de droits à la prestation compensatrice, inéligibilité à la PCH, d’un besoin capital en lien avec le handicap auquel n’a pas répondu le PCH de la MDPH ou non pris en compte par l’AEEH).

Montant de l’aide : 2 000 € par année civile.

Pour les frais de déplacement ou transport : 1 000 € par année civile.

Conditions de ressources : En fonction du coefficient social.

 

ASSISTANCE ANIMALIÈRE

Prise en charge des frais d’entretien, de vétérinaire, de garde, liés à l’attribution d’un chien guide d’aveugle ou d’un chien d’assistance éduqué par une structure labellisée.

Montant de l’aide : 1 500 € sur 5 ans.

Conditions d’attribution : Montant soumis à l’éligibilité de la PCH.

 

SOUTIEN DES AIDANTS BÉNÉFICIAIRES BÉNÉVOLES

Participation financière permettant aux aidants bénéficiaires bénévoles de disposer de moments de repos et d’accéder à des dispositifs de répit, d’accompagnement et de soutien, préservant leur santé (recours temporaire à domicile, financement de formations spécifiques en vue de professionnalisation, etc.).

Montant de l’aide : 2 000 € par année civile.

Conditions de ressources : En fonction du coefficient social.